Laurent Benhamou, le géant d’aujourd’hui

Il est normal que les gens prennent aujourd’hui le mot géant comme étant un peu excessif, pourtant, il est bien approuvé pour le cas présent. Cependant, il faut être au courant de ses exploits pour pouvoir en juger, vu le fait qu’il est aujourd’hui en pleine phase de popularisation.

Que savoir sur Laurent Benhamou ?

Mandataire de cinq sociétés, à peine arrivé dans la cinquantaine, Laurent Benhamou est aujourd’hui percevable comme étant un géant parmi les gérants. Aujourd’hui, en franc succès avec son dernier prodige Monelib qui a été conçu par sa firme Viva Multimédia, il est aussi à la tête de quatre autres sociétés à savoir Viva Capital, Karma, S.C.I ARTHUR and Co, et la dernière en date All Business. Il est vrai que Laurent Benhamou est la plupart du temps occupé à ses fonctions de dirigeant entre ces entreprises, toutefois, il trouve encore le temps pour créer des applications et des services très pratiques, en vue d’améliorer le quotidien de chacun. Pour cela, il faudra passer par au moins l’une de ses sociétés, mais le mieux et le plus recommandé, reste le fait de visiter leur site web.

La force de Laurent Benhamou

Déjà, étant à la tête de quatre sociétés, il est impossible de dire que ce n’est personne, car des centaines voir des milliers d’employés comptent sur lui. Néanmoins, il faut dire que ce qui fait la réputation de Laurent Benhamou aujourd’hui, n’est autre que sa dernière merveille, la plateforme de paiement instantanée en ligne qu’est Monelib. Avec cette plateforme, il est apte à offrir des services de qualité à chaque site web voulant se rentabiliser rapidement. Peu importe l’orientation du site, qu’il soit un simple site vitrine, ou qu’il soit un site de vente en ligne, Monelib est certainement la solution de rentabilité la plus performante et la plus demandée de l’année, et de nombreux clients ont déjà vu leur chiffre d’affaires, rapidement doublé, en conséquent.

Il est vrai que Laurent Benhamou n’est pas encore très connu du public, mais c’est en partie à cause de son statut, qui exige une certaine tenue, mais cela ne l’empêche de creuser les méninges, en vue d’offrir une solution toujours plus efficace.